Partagez | 
 

 Les cauchemars sont bien réels [ Terminé ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Les cauchemars sont bien réels [ Terminé ]   Mar 1 Nov - 17:19

Akumu


Petite musique Japonaise pour mettre de l'ambiance.



Identité du personnage:
NOM D'IMMORTEL • Akumu
PRENOM ET NOM D'EMPRUNT • Eikichi Oda
GENRE • ♂ Masculin
DATE D'ARRIVÉE SUR TERRE • Juin 1956
PAYS D'ACCUEIL • Japon
MÉTIER OU ACTIVITÉ(S) • Garde forestier
PRÉFÉRENCES SEXUELLES • Bisexuelle
RECENSE DANS LA BASE DE DONNÉES INTERNATIONALE • [x] Oui [ ] Non.  
PERSONNAGE SUR L'AVATAR • Hanzo - Overwatch

  ____________________________

Toi, IRL:
TU VEUX BIEN NOUS PARLER DE TOI ? • Je suis de nature fofolle et enjouée, j’aime les animaux et les mangas, les jeux vidéo, bre, j’aime la vie ♥
TA PRÉSENCE /10 • J’essaie de venir tous les jours !
PARRAIN/MARRAINE • Nah
TES QUESTIONS, TES REMARQUES  • /


Aspect physique



Tu es un grand homme, frôlant le mètre quatre-vingt-cinq. A la pesée, la balance affiche quatre-vingt kilogrammes, pourtant, il n’y a pas trop de graisse sur ce corps, principalement du muscle. A une époque, tu portais tes cheveux longs, mais avec le temps, tu as trouvé ça plutôt emmerdant, alors tu les as coupés sans regret. Le jais de ta chevelure ne semble pas ternir avec les années, seules quelques mèches blanches s’installent au niveau de tes tempes. Tu les garde généralement attachés en une queue haute, ne laissant qu’une longue mèche redescendre devant ton visage, celle-ci faisant office de frange. Pour t’aider à rassembler cette tignasse, tu utilises un long foulard jaune aux motifs asiatiques.

Affichant souvent un air arrogant, tes sourcils n’en reste pas pour le moins froncés. La couleur foncée de ces derniers, fait ressortir le marron clair de tes yeux. Il est rare de les voir pétiller sous l’effet de la joie, d’ordinaire ils restent neutres. On dit que les yeux sont le reflet de l’âme, la tienne doit être inexistante tant ils sont vides d’expression. Cette impression de dureté sur ton visage, s’exprime aussi par le fait que tu ne souris pas. La commissure de tes lèvres est constamment dirigée vers le bas, perdue dans ta barbe bien rasée. Celle-ci vient taquiner les pattes qui définissent la limite avec tes cheveux, dessinant un beau collier le long de la mâchoire. Ton menton reste le plus chanceux, car plus recouvert par les poils qui forment un bouc, tandis qu’une moustache squatte le dessus de ta bouche.

Adorant le style vestimentaire de ton pays d’accueil, ta garde-robe compte uniquement des kimonos et autres yukatas en tout genre. Adorant faire du tir à l’arc, tu as pris l’habitude de garder un bras nu lorsque tu tir. Ce bras aux biceps bien gonflés, arbore un superbe tatouage de type Irezumi. Il représente un dragon en colère, sortant d’un nuage tempétueux.  Ce dernier début à ton pec’ gauche pour s’enrouler gracieusement autour de ton bras gauche, la tête de la créature se posant docilement sur le dos de ta main.

Spoiler:
 

Forme originelle •  Ta forme originelle n'a rien de quelque chose qui pourrait exister sur la Terre. On pourrait même croire que c'est une bête revenue d'entre les morts. En effet, tu ressemble à un loup très amaigrit possédant de grandes pattes élancées. Au bout de ces pattes, des doigts longilignes, arborant des griffes semblant prêtes à l'usage. Ton cou et ton poitrail sont recouverts d'une crinière aux poils longs et onduleux. Quelques perles noires sont accrochées dans cette fourrure épaisse. Ta tête... Eh bien c'est ta tête qui pose problème. Tu n'en n'as pas, ou si, mais il n'y a plus de chaire et de muscles dessus. Il y a juste un crâne squelettique. Tes orbites sont vides, et pourtant on pourrait croire que tu possède encore tes yeux, à cause de la lumière qui en sort. Ta queue, est un peu plus longue que celle d'un loup lambda, ressemblant plus à un fouet et tout aussi recouverte de poils que ton cou. ( http://img4.hostingpics.net/pics/251636Darkwolf2.png - http://img4.hostingpics.net/pics/846835Darkwolf14.png )
Aspect mental



On va le dire, avec le temps tu ne t’es pas arrangé. Tu es une personne arrogante et peu sociable en plus de ça. Cette tendance à prendre les gens de haut, a tendance à les énerver, et il est vrai que cela t’amuse un peu. Mais tu es plus ronchon qu’autre chose en fin de compte. Pour X ou Y raison, tu râle et exprime ton mécontentement, comme si toute la Terre entière devait savoir que tu es de mauvaise humeur.

Mais tout ceci n’est qu’une facette, un rôle que tu te donnes. Bien avant, tu n’étais pas comme ça, tu étais souriant et joviale, toujours prêt à aider les autres. Mais avec tes expériences et le temps, tu t’es renfermé sur toi-même. Tu n’as plus envie de t’attacher à qui que ce soit. Pour cela, tu peux faire preuve d’une extrême froideur, quitte à blesser les gens. Blesser dans le sens moral bien sûr. Ton devoir d’immortel est de protéger et de prendre soin des humains, dans aucun cas tu n’as levé la main sur eux. Ils sont si fragiles…

Solitaire de base, il n’est toutefois pas rare de te croiser en ville. Mais tu n’y reste guère longtemps, préférant le calme paisible de la forêt. En plus de ton lieu d’habitation, c’est ton lieu de travail. Oui, tu es garde forestier. Tu protège la faune et la flore comme tu le peux. Etant un archer hors pair, tu n’hésites pas à utiliser tes flèches pour effrayer les humains qui oseraient détruire la beauté de mère nature. Non, tu ne tues pas, tu ne blesses pas, tes flèches sifflent mais ne mordent pas. Elles se contentent de frôler et se planter dans le tronc d’un arbre, en guise d’avertissement. En général, cela fonctionne plutôt bien. Si ce n’est pas suffisant, il te suffit de prendre ta forme originelle pour que tout le monde décampe. C’est beaucoup plus efficace, mais tu ne l’utilise qu’en cas de besoin.

Lorsque tu étais un homme encore souriant, le contact était plus facile. Un bras par-dessus une épaule, un petit ébouriffement de cheveux, tu étais beaucoup plus tactile que maintenant. Tu avais de la tendresse et de l’amour à revendre, mais tout ceci s’est envolé. Tu n’as plus envie de partager quoi que ce soit, tu te montres distant et froid. Tout ce que tu veux maintenant, c’est être tranquille. D'ailleurs, lorsque tu es dans ta tranquillité, tu aimes jouer du Shamisen. C'est un instrument typiquement Japonais, très agréable à jouer.


Son point de vue sur les humains • Il apprécie leur compagnie et se sent obligé de protéger le moindre petit être vivant. Même s’il paraît froid, Akumu fera tout pour faire son devoir de gardien.

Passé du personnage



C’est par une chaude journée d’été que tu es apparu sur Terre. Lorsque tu as ouvert les yeux, ton regard s’est porté sur un arbre immense, aux feuilles vertes bien épaisses. Toutefois, les rayons du Soleil arrivent à passer entre, éclairant ton visage à moitié endormi. C’est étrange, tu ne te souviens de rien, tu sens que tu oublis quelque chose, mais quoi ? Il y a un manque, tu le ressens et tu espères le combler. Une femme est venue dans la forêt pour faire un brin de cueillette, et que ne fut pas sa surprise en voyant un homme gisant sur le sol. Tes cheveux longs et détachés, masquent à moitié ton visage, il est difficile aux premiers abords de deviner ton expression. Tu n’es point agressif en cet instant, tu es juste… Paumé. Et elle le voit dans ton regard. N’osant pas t’approcher, elle s’y risque pourtant après quelques minutes d’observation. La jeune femme te questionne pour savoir d’où tu viens, mais tu n’en sais rien. Elle décide de te sortir de là, sachant très bien ce que tu es. Un immortel tombé du ciel. Tu te sens différent d’elle, c’est une humaine, un être sensible et fragile. D’ailleurs, elle semble stressée. Tu ne sais pas comment, ni pourquoi tu ressens son stress, mais c’est comme ça. Ton nom sera Eikichi Oda, en attendant que tes souvenirs reviennent.

Le temps passe et tu continues à apprendre des choses sur l’humanité. C’est fascinant, intriguant et agaçant… Tout à la fois. Tu as appris qu’il ne faut pas faire confiance à tous les humains, certains ne supportant pas la présence d’immortel. Il y a tant de haine parfois, pourquoi ?

Tu tentes tant bien que mal de t’accoutumer à cette vie, travaillant quotidiennement auprès de la jeune femme qui t’as trouvé dans cette forêt, mais… Toute cette haine te ronge. Alors l’humaine te parle d’une île nommée Hinan, elle abrite les êtres comme toi. Ils y sont en sécurité. Cela pourrait être bien, très bien même. C’est un crève-cœur que d’abandonner cette femme, mais il le faut, elle ne peut pas te suivre. C’est ici qu’elle habite, c’est ici qu’elle a grandi. Le lendemain, tu partais pour Hinan.

Bien installé sur l’île, tu décides de te trouve un job fixe, et étant très proche de la nature, quoi de mieux que garde forestier ? Mais même en ayant trouvé un travail, il te manque toujours quelque chose. Tu as toujours voulu rencontrer un lien éternel. Un humain qui serait spécial pour toi. Mais jusque-là, tu n’as rien ressenti. La roue tourne et c’est à ce moment que tu as compris que tu avais fini par le trouver. Tu le sens au plus profond de ton âme. Tes yeux ont croisés ceux d’un homme, un trentenaire. Tsubasa, tel est son nom. Il semble à l’aise avec toi et ça te fait plaisir, habitué à la rage des humains que tu avais côtoyé. Lui, il est différent. Il apprécie la vie, la simplicité des choses et est aussi amoureux de la nature que toi. Les jours défilent et vos rencontrent aussi. Vous devenez de plus en plus proches et des bribes de souvenirs te reviennent au fil du temps. Tu es déboussolé, c’est comme si tu te prenais plusieurs claques dans la figure. Un nom te revient en tête : Akumu. Cela signifie « cauchemar » en Japonais. Drôle de nom, tu te demandes pourquoi on t’avait affublé d’un prénom pareil.

Tu es heureux, limite euphorique. Ta vie semble avoir pris un nouveau tournant. Tsubasa apprécie de plus en plus ta compagnie et toi aussi. Vous êtes comme un couple, vous partagez pleins de choses. Vous êtes intimes, il y a de l’amour dans l’air. Mais la vie est injuste, surtout pour les humains. Un accident et le dernier souffle s’envole. Tu n’as rien pu faire, tu n’étais pas avec lui lorsque c’est arrivé. Quelque chose s’est déchirée en toi ce jour-là. Ton cœur s’est brisé, la haine, la tristesse, tout se mélange. Comment un immortel peut être désigné comme protecteur, s’il n’est pas capable de jouer son rôle ?

Les jours, les semaines et les mois s’enchaînent. Tu n’oublies pas, la douleur est toujours présente. Et pourtant, cette dernière va être apaisée. La vie a décidé de t’accorder une seconde chance. La rencontre va se faire en ville cette fois-ci, une, Emiko, accompagné de son fils de huit ans, Masamune. Comme avec ton premier lien éternel, tu ressens quelque chose de spécial dans cette personne. Quelque part, Emiko le ressent aussi. Elle est chaleureuse et souriante, ça te mets du baume au cœur. Cette humaine te fait penser à celle qui t’avais recueilli. Tu retrouves la même douceur dans son visage. Mais une fois le lien établit, il y a quelque chose qui te chiffonne chez elle, tu ne saurais dire quoi. C’est mal, c’est une douleur sans nom. Elle a l’air fatiguée et son fils encore plus. Tu comprends bien vite que c’est ce dernier qui a un problème. Et tu comprends aussi qu’en réalité, c’est lui ton nouveau LE et non sa mère. Celle-ci t’explique qu’il est atteint d’une maladie appelée : mucoviscidose. Les poumons sont très touchés. Ils sont en attente d’une greffe, ils attendent depuis longtemps et se demande même s’ils seront appelés un jour.

Le sort s’acharne contre toi, tu perds ton second lien. Les poumons du petit ont finis par lâcher. Serait-ce une malédiction ? Tu n’es peut-être pas fait pour être un gardien. Mais que peut faire un gardien contre une maladie ou un accident fatal ? Rien. C’est la faute à pas de chance comme on dit.

Aujourd’hui, tu as décidé de rester reclus dans la forêt. Tu ne veux plus de LE, c’est contre nature, les immortels en ont besoin, mais tu as peur de voir partir encore un humain. Un jour sans doute voudras-tu connaître de nouveau la joie d’avoir un  humain comme LE. Mais pour le moment, c’est non.


Raison de sa venue à Hinan • Il est venu ici, car la cohabitation avec les humains de sa ville natale était difficile. De plus, il souhaitait un travail stable.

CODAGE PAR DITA | EPICODE


Dernière édition par Akumu le Mar 8 Nov - 8:32, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Première apparition le : 22/10/2016
Messages : 54
Age IRL : 28

+ SUR TOI
Age du personnage: 31 ans
Lien éternel :
Toi, en quelques mots:
avatar

MessageSujet: Re: Les cauchemars sont bien réels [ Terminé ]   Mar 1 Nov - 18:28

Re bienvenue Lievounette Akumu ♥
Courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Les cauchemars sont bien réels [ Terminé ]   Mar 8 Nov - 8:30

Je pense avoir terminé.
J'espère que ça ira ><
Revenir en haut Aller en bas
Première apparition le : 28/05/2016
Messages : 159
Age IRL : 91
Lieu de vie : Omniprésent

+ SUR TOI
Age du personnage: ~
Lien éternel : Universel
Toi, en quelques mots:
avatar
Compte Fondateur
MessageSujet: Re: Les cauchemars sont bien réels [ Terminé ]   Mar 8 Nov - 18:53

(Re) bienvenue !

Triste histoire, j'aime l'originalité du personnage, garde forestier c'est un métier classe !
Tu connais déjà la procédure (chiante) mais je la rappelle quand même :)



Bravo, ta fiche est validée !


Tu peux dès à présent poster dans les sections RP du forum.
Avant cela, il vaut mieux faire un petit passage par ces liens:

Indispensables:
Recenser son avatar
Obtenir sa carte de résident
Obtenir un logement
Faire une demande de RP

Facultatifs:
Faire une demande de lien éternel
Créer des liens / Recenser ses liens & RPs
Recenser ses DC, TC et +
Ouvrir sa boîte mails
Visiter la boutique
Répondre aux sondages


N'oublie pas d'activer la feuille de personnage dans ton profil (onglet: "+SUR MOI") et compléter ses champs.


Si tu as la moindre question, n'hésite pas à contacter le satff ou à poster dans notre FAQ.


Bon jeu sur Immortalys

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://immortalys.forumactif.org
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Les cauchemars sont bien réels [ Terminé ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les cauchemars sont bien réels [ Terminé ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mes cauchemars sont bien trop réels ~Juliette Pendore~
» Une soirée bien arrosée. (Terminé)
» Je te verrais un peu moins bien désormais [Terminé]
» Haiti : 200 gourdes /Les ouvriers haïtiens sont bien seuls…
» les aimants de jagger sont bien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Immortalys  :: Immortels-
Sauter vers: